9èmes Rencontres Internationales harmoniques Genève 1 - 4 octobre Lausanne 9 - 11 octobre 2020 

 

 

Ignaz Moscheles, un pianiste et compositeur dans l'Europe romantique

La place de Moscheles dans l’évolution musicale

Né à Prague, Ignaz Moscheles s’installe à Vienne en 1808 où il bénéficie de l’enseignement de Johann Georg Albrechtsberger et d’Antonio Salieri, tous deux professeurs de Beethoven. Ami de Beethoven, il représente avec Carl Czerny une source d’information importante pour l’interprétation des œuvres du compositeur. Ignaz Moscheles est un chaînon important dans l’histoire du piano et des pianistes. Du fait de sa longévité, il est un témoin privilégié de cette période qui va du romantisme naissant à l’apogée des grands virtuoses du piano.

 

Moscheles parcourt l’Europe

Après son séjour à Vienne, Moscheles entreprend un voyage en Europe entre 1816 et 1821. Il s’installe à Londres de 1821 à 1843 et il côtoie Muzio Clementi. Par la suite il devient ami avec toute une génération montante de grands virtuoses. F. Mendelssohn sera pour lui comme un jeune frère dont il admirera le talent de pianiste et de compositeur. Moscheles fréquente également Chopin à Paris avec qui il jouera à la cour de Louis-Philippe. Toujours à Paris, en 1840, il publie avec François-Joseph Fétis la Méthode des méthodes de piano, pour laquelle les plus grands virtuoses de l’époque, tel que Liszt, Chopin, Hummel, Kalkbrenner, Thalberg, composent des études. A l’instigation de Mendelssohn, Moscheles viendra s’établir à Leipzig en 1846 et sera nommé professeur au Conservatoire de cette ville.

 

Nos manifestations

Nos différents événements seront accueillis dans deux lieux : au Musée d’art et d’histoire de Genève et à la Salle Paderewski à Lausanne. Pour découvrir la musique et l’esthétique d’Ignaz Moscheles, nous proposons une série de concerts et de récitals par des interprètes prestigieux, de renommée internationale. Parmi eux, vous entendrez aussi bien des artistes locaux comme Jovanka Marville, Pierre Goy, Marie-Claude Chappuis, Jean-Jacques Dünki, que des artistes internationaux comme le Quatuor Mosaïques, Christophe Coin, le trio à cordes « Il Furibondo », etc. Des conférences seront données par les plus grands experts et chercheurs en matière d’instruments anciens et de partitions.

 

Le format des concerts

Les nombreuses amitiés musicales d’Ignaz Moscheles donneront l’occasion de mettre en regards ses œuvres avec celles de ses contemporains, des œuvres solos, en musique de chambre ou en formation orchestrale lors de différents concerts.

 

Moscheles – Beethoven Ignaz Moscheles a eu une relation privilégiée avec Beethoven. Ce dernier lui a demandé de réaliser la réduction de l’orchestre pour piano pour Fidelio. Moscheles empruntera également le pianoforte Broadwood de Beethoven pour un concert. Moscheles ne cessera de promouvoir la musique de Beethoven, dirigeant notamment la neuvième symphonie à plusieurs reprises.

Le quatuor Mosaïques vous fera entendre, par exemple, des œuvres de Beethoven et de Moscheles. Lors de ce concert vous aurez le privilège d’entendre un quatuor à cordes de Moscheles inédit.

Les Rencontres Internationales Harmoniques 2020 seront partenaires d’un projet de recherche de la Haute Eole de Musique HEMU, Vaud Valais Fribourg. Cette recherche porte sur l’édition des sonates de Beethoven par Ignaz Moscheles en 1858. Dans la préface I. Moscheles précise qu’il souhaite transmettre les indications d’interprétation, notamment celles concernant la pédale. La mise en pratique, avec six étudiants de l’HEMU Lausanne et HEM Genève, de cette édition sur des instruments de l’époque de Beethoven, contemporains à cette dernière et finalement sur des instruments modernes, permettra de mettre en lumière les différents aspects stylistiques et organologiques liés au jeu de la pédale. Les résultats de la recherche seront discutés à l’occasion de ce concert comparatif et en conférence.

Moscheles - Jenny Lind et Maria Garcia Malibran Durant ses années londoniennes, Moscheles a reçu dans son salon tous les grands musiciens de passage à Londres, musiciens avec qui il jouait ou pour lesquels il composait. Parmi eux, il y avait la soprano Jenny Lind surnommée le rossignol suédois, et Maria Garcia Malibran. Notre concert du dimanche 11 octobre sera dédié à ces deux grandes voix emblématiques du romantisme. Lors de cette journée une conférence sera donnée par Rosalba Agresta sur l’influence de la voix dans l’œuvre pianistique de Moscheles. Durant le concert qui suivra, vous aurez l’occasion d’entendre les folk songs de Beethoven ainsi que des œuvres de Moscheles et Mendelssohn. 

Moscheles œuvres concertantes Très souvent les virtuoses qui venaient se présenter avec un de leur concerto le faisaient avec un accompagnement réduit, en l’occurrence un quatuor à cordes ce qui leur permettait de jouer dans des salons. Ainsi nous aurons l’occasion d’entendre le concerto no.3 de Moscheles dans une version de chambre, précédé d’une conférence par Hervé Audéon sur les concertos du compositeur qui occupent une place importante dans la transition des concertos du style classique vers les concertos romantiques. 

  


 https://www.facebook.com/rencontresharmoniques

Carte
Appel téléphonique
E-mail
A propos de nous